Comptabilité d’une marketplace

Marketplace : parlez-en à votre expert comptable

L’activité de marketplace possède des spécificités comptables et fiscales par rapport à d’autres domaines. En effet, toutes les marketplaces ne fonctionnent pas de la même manière et il existe plusieurs business models différent (distribution, intermédiaire, facturation à l’abonnement…). Avant tout projet de création de marketplace, il convient d’après nous de respecter les étapes suivantes:

Faire réaliser une étude juridique par un avocat afin de savoir quel statut juridique adopter

Parler de ce projet en amont avec un expert comptable (et pas une fois le projet lancé, c’est très important)

Choix du statut juridique 

Le choix du statut juridique d’une marketplace est fondamental. En effet, en fonction du statut adopté, les impacts comptables et fiscaux peuvent être très différents. En pratique, il existe concrètement deux statuts possibles pour une marketplace :

Statut Commissionnaire : la marketplace se comporte comme un distributeur classique, elle achète et revend des marchandises ou des services;

Statut Mandataire : la marketplace se comporte comme un intermédiaire entre les acheteurs et revendeurs sur la plateforme;

Dans le premier cas, la marketplace facture chaque client de la plateforme en son propre nom, puis se voit facturée à son tour par le revendeur pour l’achat du bien ou service en question.

Si à l’inverse elle a un statut de mandataire, elle facture le client au nom et pour le compte des revendeurs (c’est le nom des revendeurs qui apparaît sur les factures) – elle facture ensuite les revendeurs du montant de sa commission.

Commission ou chiffre d’affaires ?

L’une des principales difficultés comptables pour une marketplace est de savoir ce qui constitue réellement son chiffre d’affaires. On confond souvent les termes de chiffre d’affaires et de volume d’affaires sur une marketplace, deux concepts totalement différents.

La nature du chiffre d’affaires va dépendre du statut juridique adopté par la marketplace :

Cas du commissionnaire : le chiffre d’affaires de la marketplace correspond au total des ventes réalisées sur la plateforme, donc le volume d’affaires;

Cas du mandataire : le chiffre d’affaires de la marketplace correspond uniquement à la commission perçue sur l’ensemble des ventes

Il est donc important de bien identifier de quel statut la marketplace relève afin de savoir comment comptabiliser son chiffre d’affaires.

Pour plus d’informations sur la comptabilité des marketplace, téléchargez notre livre blanc « Comptabilité d’une marketplace« .

Autre news du cabinet